Devenir Instructeur PADI en travaillant sur la Grande Barrière de Corail

Nous avons déjà évoqué à plusieurs reprises la possibilité de passer votre PADI Divemaster tout en étant interne dans une école de plongée. Cette solution qui vous apporte beaucoup d’expériences et de bons moments existent aussi, bien que plus rarement, pour devenir Instructeur de plongée.

C’est en effet ce que j’ai découvert quand je me suis installé à Cairns avec ma compagne. Elle était dans l’impasse parce qu’ici personne n’embauche de Divemaster. La loi dans le Queensland est plus sévère qu’autre part dans le monde et les délégations des Divemasters sont diminués. En démarchant l’une des compagnies sur Cairns, Deep Sea Diver Den, elle apprit qu’une échange de 45 jours de travail il finançait IDC. Pour faire simple, chaque jour de travail lui apporte un crédit de 99$ qui sert à payer son instructeur. Cela ne comprenait pas cependant les frais PADI qui peuvent monter jusqu’à 1000$. Il était aussi sous entendu qu’elle aurait de grande chance d’être embauchée à la fin de son IDC (Instructor Development Course)… Quand j’ai passé mon propre IDC, je m’étais souvent demandé si j’arriverai à rentabiliser ce cours et si j’obtiendrai facilement un travail après cela. En travaillant à Utila, j’avais certes trouvé un travail qui me plaisait mais j’étais très loin d’avoir un retour sur investissement (du moins sur le plan financier). Avec Deep Sea Diver Den, après deux semaines de travail vous aurez repayé votre formation et aurez acquis une expérience renommée.

DSD_0948.jpg

Après une petite semaine de réflexion et un voyage de familiarisation, la décision était prise! A raison de 5 jours par semaine en mer, cette période de travail s’est passé plutôt rapidement. Elle a été à la fois très enrichissante et très contraignante.

Enrichissante d’abords, parce qu’elle a apporté à ma compagne le méthode de travail de DSDD et l’habitude de travailler sur ces grands navires. Pour être honnête ce n’est pas chose aisé que de travailler sur un 200 tonnes. On est bien souvent 5 membres d’équipage à la manœuvre quand il s’agit d’amarrer le bateau, sans compter le capitaine et l’ingénieur. C’est une expérience vraiment forte que nous allons d’ailleurs tous les deux utilisés pour valider notre Coxswain (permis bateau 12m)…Je ne reviendrai pas sur le plaisir de plonger sur la Grande Barrière de Corail.

L’expérience est aussi contraignante. Kate, doit en effet passer 5 jours en mer par semaine et revient fatiguée que pour deux petites journées. Ce rythme de 5 jours peut être un peu difficile pour ceux qui n’ont pas de logement fixe dans la région et ne savent pas trop quoi faire de leurs affaires quand ils vont en mer. Le travail qu’on lui demande est pour la plus part guide de palanquée et guide de palme masque tuba. Cette dernière activité peut-être pour le moins amusante sur la Grande Barrière de Corail, car de nombreux touristes ne savent pas nager…Nous n’irons bien sûr pas nous plaindre de devoir faire ces deux choses là, ce serait un peu faire la fine bouche; la seule chose que j’ai trouvé dommage et qu’elle n’est pas plus été impliquée dans les cours et la formation de nouveaux plongeurs…Ici les Divemaster n’ont absolument pas le rôle d’assistants, ce qui est dommage pour tout le monde. Les ITP, comme on les appelle, doivent aussi aider à nettoyer le bateau chaque soir et chaque matin et participe à toutes les manœuvres du navire.

Bref à l’issu de ces 45 jours, choses promises choses faites, Kate a pu passer son examen d’instructeur après 15 jours d’IDC sans coût cacher (elle a seulement du payer un trajet de bateau pour Fitzroy Island 70$ pour passer ses éxamens…). Tout s’est bien passé et deux jours après son IE (Instructor Exam), elle suivait son premier cours en doublon d’un instructeur. Elle n’a vraiment pas eu beaucoup à attendre pour trouver une place à Deep Sea Diver Den. Aujourd’hui même elle est en train de former ses trois premiers plongeurs!

Les heureux lauréats!

Si vous trouvez une solution viable pour l’hébergement et que vous n’avez pas peur de vous retrousser les manches pendant deux mois, ce deal est vraiment intéressant ! Au lieu de débourser près de 4000$, vous n’en aurez que pour 1000$ et aurait une chance très importante d’obtenir un job à la clef, pour autant que vous ayez le Visa qui convient…

About the author: Antoni Belmas
Instructeur de plongée vagabondant à travers le monde avec l'objectif de trouver son petit coin de Paradis et y ouvrir son propre centre de plongée. Si vous avez un conseil ou besoin d'informations n'hésitez pas à me contacter!
2 Comments
  1. Pingback: Revue de Blogs #2 : Les meilleurs articles Voyage du mois d'octobre | Tour-monde.fr

  2. Pingback: De retour sur le Yongala | La Plongée Sous-Marine

Leave a Comment