Plonger à Paris : nos adresses et conseils

Les passionnés de plongée sous-marine n’habitent pas tous à côté d’une mer ou de l’océan. Certains
chanceux ont tout de même accès à des sites d’exception dans des lacs ou des rivières ! Mais les
urbains ne bénéficient pas de sites naturels à proximité immédiate.

Et même si la Seine a bien débordé en 2016 et 2017, cela n’en fait pas pour autant un lieu de
plongée, sauf pour les spécialistes de la sécurité des crues…

Pratiquer la plongée en ville peut s’avérer une bonne alternative pour parfaire son niveau et profiter
à fond de ses vacances plutôt que de passer des heures de théories sur une plage à Madagascar, au
Brésil, ou ailleurs. Ainsi, les curieux peuvent passer outre leurs peurs et les confirmés asseoir leurs
compétences.

La plongée urbaine

Du coup, où peut-on bien plonger lorsque l’on habite en ville ? La plupart des parisiens ne savent pas,
par exemple, que de nombreuses piscines et fosses permettent de s’entrainer en toute sécurité.
Passage de niveaux de certifications en plongée, entrainement d’apnée, descente en profondeur,
tests de matériels, il y a toujours une occasion pour se rendre dans ces lieux.

Les débutants peuvent même bénéficier d’un baptême de plongée à Paris ! Ce n’est bien
évidemment pas réservé aux experts. Et c’est une bonne manière de vaincre les appréhensions
associées au sport de la plongée sous-marine que de passer deux heures la tête sous l’eau proche de
chez soi. Peut-être que les vacances suivantes verront le grand plongeon dans l’eau de mer ?

L’une des différences majeures avec la mer ou l’océan est que l’eau est douce en piscine. Les
sensations peuvent être légèrement différentes pour ce qui relève de la flottabilité… et surtout
lorsque le plongeur boit la tasse ! De là à dire que le chlore est plus agréable que le sel, c’est peut-
être exagéré.

Piscine ou fosse ?

Effectivement, il existe bien plus de piscines classiques que de piscines dédiées à la plongée sous-
marine ! L’objectif d’une sortie en bouteilles est de pouvoir descendre plus profondément et de voir
plus de faune et flore qu’à l’occasion d’une simple session de snorkeling. Parmi les plongeurs, rares
sont les véritables et bons apnéistes en capacité de descendre profondément…

Forcément, une plongée en fosse est plutôt un lieu d’entraînement, de peaufinage de techniques, de
passage de niveaux FFESSM, PADI ou SSI. Il faudra attendre de vivre la plongée en milieu ‘sauvage’
pour profiter pleinement de l’environnement. Et à la différence d’une piscine classique, elle est
plutôt réservée aux plongeurs, et pas aux nageurs.

Le principe d’une fosse c’est de pouvoir justement bénéficier d’une bonne profondeur. 5 mètres, 10
mètres, ou 20 mètres, vous ne trouverez pas plus profond en France. En Italie, il existe une fosse
exceptionnelle d’une profondeur de 42 mètres (Deep-Joy Y-40 à Montegrotto Terme en Vénétie) !!!
En Belgique, les plongeurs peuvent descendre jusque 33 mètres à la fosse Nemo 33 proche de
Bruxelles.

Ou plonger sur Paris et en Région parisienne ?

Mais revenons à nos moutons. Pour être clairs, il n’existe pas de fosse Paris intra-muros. Mais les
équipements en Ile-de- France sont nombreux.

plongee à parisLa Fosse de Charenton permet de descendre jusque 15 mètres.
La Fosse de Saint-Denis offre aux débutant un potentiel de 10 mètres.
La Fosse de Villeneuve la Garenne est profonde avec ses 20 mètres !
La Fosse de Conflans-Sainte- Honorine descend elle aussi à 20 mètres.

Les centres aquatiques disposent souvent de plusieurs fosses et offrent des cours de plongées. En
général, l’eau y est chauffée pour offrir plus de confort aux sportifs néophytes comme confirmés. Les
différents clubs de plongée se feront une joie de vous accueillir pour vous expliquer toutes les
subtilités de ce sport.

Avez-vous déjà vécu une plongée en milieu sécurisé et en particulier en fosse ?

Leave a Comment