Où plonger en Thaïlande ?

Avec ses 3219 km de côtes, ses nombreuses îles paradisiaques et une mer chaude aux fonds riches et colorés, la Thaïlande attire, tout au long de l’année, une foule d’adeptes de la plongée sous marine. Chacun y trouve son compte, tant le plongeur aguerri que celui désirant s’initier à cette activité pour la première fois.

Plonger en Thaïlande : avis et conseils

La Thaïlande est l’une des destinations les plus connues pour pratiquer la plongée sous marine en voyage, mais attention, avec l’explosion du tourisme dans le pays, certains coraux ont été saccagés et d’autres zones sont très polluées. Cela a un impact direct sur la faune et la flore ainsi que sur les conditions de plongée. Il faut donc bien choisir la période et la la destination pour plonger en Thaïlande.

La meilleure période pour plonger

Il existe 2 zones bien distinctes pour plonger en Thaïlande à savoir la mer d’Andaman qui longe la côte ouest et le golfe de Thaïlande qui borde la côte est. Les conditions climatiques y sont différentes, la mer s’ouvrant sur l’océan Indien tandis que le golfe, lui, est complètement abrité.

Plongée dans la mer d’Andaman

Cette région est soumise au climat tropical, c’est-à-dire qu’il fait chaud et humide toute l’année. La température oscille entre 25 et 32° tandis que l’eau avoisine en permanence les 30°.

L’année se divise en 2 saisons, la saison des moussons qui s’étend de mai/juin à décembre/janvier. Les pluies sont plus fortes entre juin et octobre mais elles tombent généralement en fin de journée durant une heure ou deux. La saison sèche débute en janvier et se termine vers le mois d’avril. Les températures grimpent au-dessus des 30°.

Si vous n’aimez pas la foule, évitez décembre et janvier qui sont les plus touristiques et les plus chers. Il est difficile, sinon impossible de trouver un logement ou une croisière sans avoir réservé. Mais comme la visibilité est très bonne de novembre à avril, programmez votre séjour dès la fin janvier. Le mois de mars réunit les meilleures conditions avec une excellente visibilité et très peu de vent. Entre février et mai, l’abondance de plancton attire les requins baleines.

Si vous avez l’intention de plonger aux alentours des archipels de Similan et de Surin, sachez que les bateaux n’opèrent qu’après la mousson, de la mi novembre à la mi mai. En dehors de cette période, la mer est agitée et l’accès aux îles n’est pas possible. La visibilité est de toutes façons réduite à ce moment-là. Par contre, vous pouvez plonger près de Phuket, de Koh Lanta ou encore de Koh Phi Phi tout au long de l’année car les saisons y sont moins marquées et les bateaux de croisière de plongée travaillent non stop.

Plongée dans le golfe de Thaïlande

Cette région bénéficie aussi du climat tropical et se divise également en 2 saisons. Durant la saison des pluies qui démarre en octobre, les orages sont fréquents dans la soirée mais il arrive que la pluie tombe pendant plusieurs jours et ce jusqu’au mois de décembre. Bien que la plongée sous marine se pratique tout au long de l’année, la visibilité est réduite de 30% après une forte pluie.

La saison sèche succède aux pluies. Le meilleur moment pour se rendre dans cette région se situe entre janvier et avril mais c’est aussi la haute saison touristique. En mai et juin il y a moins de monde et les températures sont plus supportables. Juillet et août sont à nouveau très touristiques.

La faune et la flore

Le monde sous marin est encore très riche en Thaïlande.

– L’archipel des Similan offre une grande diversité de poissons dont les bonites, les thons ainsi que les carangues. On peut y admirer d’exceptionnels récifs coralliens. Le site a été classé réserve naturelle en 1982.

– Un peu plus au nord, ce sont des coraux roses et violacés qui ont colonisé les roches granitiques composant les fonds des îles de l’archipel de Surin. On y découvre une grande diversité de poissons multicolores. Si vous plongez à la bonne période, vous aurez certainement la chance de croiser le fameux requin baleine car c’est là qu’il aime venir manger.

– Vous pourrez aussi voir le requin baleine près du Richelieu Rock ainsi que des raies manta, des barracudas, des requins à pointe noire et encore des murènes géantes. Le récif corallien de Richelieu Rock grouille de nombreux petits organismes vivants pour le plus grand bonheur des adeptes de la macrophotographie.

– Dans les environs de Koh Lanta, réservés aux plongeurs expérimentés, vous nagerez en compagnie de raies manta, de requins gris, de requins léopard et peut-être aussi d’un requin baleine.

– Si vous plongez dans le golfe de Thaïlande, près de Koh Tao, vous serez ébloui par le récif corallien exceptionnel, figurant parmi les plus beaux du monde. Cette région est habitée entre autres par les marlins, les cobras et les barracudas.

Il faut toutefois préciser que l’afflux de touristes est souvent dommageable pour l’environnement. Devant l’étendue des dégâts causés, le Gouvernement a décidé de fermer certains sites de plongée pour permettre à la faune et à la flore sous marines de se reconstituer.

Passer son niveau 1 de plongée en Thaïlande

Si la plongée vous tente mais que vous n’y connaissez rien, vous pouvez profiter de votre séjour en Thaïlande pour suivre une formation rapide et obtenir l’Open Water qui correspond au premier niveau de formation en plongée de loisir. Cette certification vous permet de plonger jusqu’à 18 m en toute autonomie dans n’importe quel centre de plongée, n’importe où dans le monde.

Vous ne devez pas vous inscrire avant votre arrivée en Thaïlande car les offres de formation sur place sont nombreuses. Les principaux centres de formation se trouvent à Phuket, Khao Lak, Koh Phi Phi ou encore Koh Tao. Vous n’aurez pas de mal à trouver un instructeur parlant le français. Cette formation dure 3 jours durant lesquels se succèdent la théorie, les exercices en piscine ou à faible profondeur et les plongées en mer graduellement plus profondes.

Pour obtenir le certificat numérique international de niveau 1, vous devez réussir tous les exercices pratiques ainsi qu’un examen théorique. Ce certificat est valable à vie. D’autres formations plus poussées sont possibles.

Les meilleurs spots de plongée en Thaïlande

L’avantage du pays est le nombre incroyable de sites de plongée dans des contextes très différents. Vous pouvez être entourés d’autres touristes, faire la fête tous les soir ou au contraire vous isoler du reste du monde, sur une île quasi déserte, pour des plongées spécialisées en toute tranquillité.

Dans le golfe de Thaïlande

Parc national marin d’Ang Thong

Comme le site est protégé, il ne s’agit pas d’un spot de plongée très fréquenté mais l’endroit vaut vraiment une visite. De nombreux poissons y vivent car ils n’y sont pas aussi dérangés par les bateaux comme ailleurs. Vous y voyez des rascasses volantes, des raies pastenagues, des barracudas et bien d’autres encore. Le corail y est également bien vivant. C’est l’endroit idéal pour faire ses premières plongées car la profondeur maximale ne dépasse pas 20 mètres. Pour accéder au parc, il faut absolument réserver auprès d’une agence à Koh Samui, Koh Phangan ou Koh Tao. Le trajet dure de 60 à 90 minutes selon le lieu d’embarquement. Le parc n’est accessible ni en novembre, ni en décembre à cause des moussons.

Koh Tao

Koh Tao, qui signifie île Tortue, est une destination très bien connue de ceux qui aiment plonger en Thaïlande. Les débutants apprécient tout particulièrement les sites de Mango Bay, de Twin et White Rock où les récifs sont peu profonds. Ceux qui aiment les plongées profondes se rendent à Chumphon Pinnacle ou à Sail Rock. Là, ils seront surpris par les requins bouledogue mais il n’y a aucune crainte à avoir, car ces requins ne sont pas agressifs. Le site est également habité par le requin baleine, le requin léopard, le requin des récifs à pointe noire et la raie manta. Les récifs coralliens abritent, quand à eux, une faune sous marine très variée. Il y a toutefois un hic concernant Koh Tao, c’est que l’endroit est très fréquenté tout au long de l’année et encore davantage en période de haute saison.

Dans la mer d’Andaman

Les meilleurs spots de plongée en Thaïlande sont incontestablement ceux de la mer d’Andaman et plus particulièrement ceux du nord. Ceci est probablement dû au fait qu’ils sont plus éloignés et donc mieux protégés. Pour rejoindre ces sites et y plonger, il vaut mieux réserver une croisière de plusieurs jours durant laquelle vous aurez l’occasion de plonger de nombreuses fois.

Les îles Similan

Les îles Similan, qui sont au nombre de 9, se situent au large de la côte ouest de la Thaïlande. L’archipel figure parmi les 10 premières meilleures destinations de plongée au niveau mondial. On y accède par bateau au départ de Khao Lak ou de Phuket. La faune y est très riche, comptant différentes espèces de requins, des poissons pélagiques et des poissons de récifs qui plaisent tant aux photographes sous marins. Mais ce qui fascine davantage les plongeurs, ce sont les raies mantas si gracieuses et les requins baleine qui sont, quand même, les plus gros poissons qui existent. Le corail a souffert à cause du fameux tsunami de 2004 et il a blanchi en certains endroits mais dans les eaux profondes qui entourent l’archipel, il est encore bien vivant et de toute beauté. Les îles ne sont accessibles qu’après les moussons c’est-à-dire de novembre à mai. L’idéal pour profiter un maximum de ce site extraordinaire est d’embarquer sur un bateau croisière de plongée pour 3 ou 4 jours.

Richelieu Rock

Richelieu Rock se trouve au nord-est des îles Similan. c’est le site de plongée en Thaïlande à ne pas manquer tant les paysages sous marins y sont à couper le souffle et la vie marine d’une extrême richesse. Le site en forme de fer à cheval comprend un pinacle entouré de rochers envahis de coraux mous, d’éponges, d’anémones et de gorgones. Une grande variété de nudibranches habitent l’endroit ainsi que des hippocampes et des crabes porcelaines. Vous y verrez bien sûr aussi les mêmes poissons qu’aux îles Similan. La plus grande profondeur de ce site atteint 35 mètres mais à cause des courants parfois très forts, il est réservé aux plongeurs d’un niveau avancé. Il est possible de choisir une croisière qui vous emmène à la fois aux îles Similan et à Richelieu Rock en passant par les îles Surin.

Koh Phi Phi

Koh Phi Phi est un petit archipel situé dans le sud de la mer d’Andaman. Phi Phi Don et Phi Phi Ley sont les 2 îles principales. A 2 km au sud de Phi Phi Ley se trouve le magnifique site de plongée de Koh Bida Nok. La vie sous marine y est abondante : requins divers, tortues de mer, murènes et même des serpents de mer. Les gorgones recouvrant le mur ondulent sous la poussée des courants souvent forts à cet endroit. Ce site est donc réservé aux plongeurs expérimentés. Palong Wall est une plongée sur mur réputée à Koh Phi Phi. De nombreux petits tunnels et des cavernes invitent à l’exploration. Le corail y est magnifique et la faune très abondante. Peu profonde, cette plongée est accessible à tous les niveaux.

Phuket

Phuket est aussi une destination appréciée par les amoureux de plongée sous marine. Les eaux y sont chaudes et cristallines. Les récifs coralliens et les formations rocheuses abritent une vie marine des plus colorées. Les eaux autour de Phuket sont idéales pour débuter la plongée sous marine, ce qui explique la présence de nombreux clubs de plongée et de centres de formation. Les plongeurs expérimentés peuvent se diriger vers les îles de Racha situées au sud de Phuket où des récifs plus profonds les attendent. La plongée sur épave est également possible. Le King Cruiser, un ferry desservant la ligne Phuket – Koh Phi Phi a sombré en 1997 non loin de Phuket. Le pont des passagers se trouve à une profondeur de 18 à 22 mètres. De nombreux poissons y ont élu domicile ainsi que des crabes, des nudibranches et des murènes. Phuket est aussi un lieu d’embarquement important pour rejoindre les différents sites de plongée de Thaïlande.

Voilà, il ne vous reste plus qu’à réviser notre tuto Go Pro pour être prêts à plonger dans l’un des plus beaux pays d’Asie du Sud Est.