Travailler à Cairns : être bénévole avec Cairns Dive Center

Au début du mois de mai, j’ai eu la chance de pouvoir réserver plusieurs croisières en tant que bénévole. Avec Cairns Dive Center, il est obligatoire de réserver un trip de 3 jours minimum pour pouvoir réserver le bénévolat pendant 8 jours…Le tout coûtant 550$ environ. Si l’on ramène au nombre de plongée, 4 par jour pour le premier trip et 3 par jour pour le second, cela fait un bon rapport. Cairns Dive Center est un centre SSI, une autre organisation de plongée. C’est l’un des plus récents et « petits » centre de plongée, qui a conquis sa place à Cairns en faisant du low cost. On y retrouve donc en majorité des backpackers et autres jeunes. On peut y faire un day trip et ou bien des séjours de plusieurs jours…

J’arrive donc le mardi matin à 6H30 comme convenu au centre de plongée. L’accueil est mi-figue mi-raisin, on m’annonce que je serai jeter en mer si je mets des assiettes sales dans le lave vaisselle…sûrement de l’humour…non pas vraiment…

Les récifs visités par CDC

Les récifs visités par CDC

Les plongées…

Avec une bonne heure de retard on embarque sur le day trip boat Reef Kist qui nous amène au bateau principal où j’ai le droit de faire un tour des lieux avec les autres passagers. Je suis ensuite convié à ma première plongée. Ma compagne était déjà sur le bateau comme volontaire et m’avait prévenu de ne pas trop attendre des plongées… En effet la visibilité est mauvaise et le corail est mort. Il n’y a pas non plus de poissons. Quelques demoiselles défendent un bout de corail mort sans vraiment de conviction, il y a tellement de mousses que ces cultivateurs n’ont plus besoin de protéger leur lopin…(j’exagère à peine)…Le site s’appelle Eastern Morray et je devrais y passer les 3 premiers jours car le moteur du bateau est en panne. Kate y passera 6 jours. Nous bougerons le jour de son départ sur un site qu’elle a déjà fait « 360 ». Le site est aussi pauvre et la visibilité est à peine meilleur. Le lendemain nous revenons à Eastern Morray. Pour finalement allerau site Manta Ray Bay ! Un instructeur quelque peu désenchanté par son temps dans cette compagnie, nous apprend que l’on a nommé ce site parce que la première fois qu’il a été exploré on y a vu une Raie Manta…Mais ça c’était avant…Le site est néanmoins intéressant avec quelques cavernes de corail traversant une belle bommie (patate de corail en anglais australien). Ce n’est pas très poissonneux mais c’est tout de même meilleur que ce que j’ai vu jusqu’à présent…Le lendemain retour à 360…L’avant dernier jour, la rumeur enfle, nous allons à Millin Reef, qui regroupe leurs meilleurs sites ! Malheureusement le temps (selon le capitaine) ne nous sourit pas et nous allons sur un site appelé Fish Ball. C’est une bonne surprise. La visibilité n’est pas extraordinaire mais le corail est assez beau et il y a beaucoup de poissons. Nous y voyons un beau nudibranche et une requin à pointe blanche. Pour le dernier jour nous revenons à Eastern Morray. Au bilan avec 8 jours en mer, j’ai visité 4 sites différents. Deux bons site , le reste fait tristement office de cimetière de corail. C’est une première déception qui ne sera pas la seule…

Le travail et l’équipe…

Quand je pense à la qualité des plongées et au fait que l’on doit faire payer pour un voyage de 3 jours pour accéder au 8 jours de bénévolat, j’ai le sentiment que le travail demandé excède la récompense. Notre mission en tant que bénévole est de faire la vaisselle (dont la quantité varie non pas en fonction du nombre de personne mais plutôt en fonction du chef), nettoyer la cuisine le soir et de passer l’aspirateur selon un petit calendrier. Il y a facilement 30 minutes de travail avant la première plongée, 1 heure après, 1 heure avant le déjeuner et 1 heure après , 1 autre heure dans l’après midi et 1 heure ou plus après le dîner. Soit 5H30. Quand nous étions sur place, il n’y avait qu’une seule hôtesse au lieu de deux, qui doit s’occuper des chambres et du bar. Il nous fallait donc en plus de notre travail la remplacer en passant l’aspirateur dans les chambres et en nettoyant les toilettes et douche… Quand vous venez de faire la vaisselle pour 40 personnes pendant que l’hôtesse attend patiemment que vous ayez fini pour pouvoir commencer les chambres en même temps que vous…A chacun donc de juger si le jeu en vaut la chandelle.

L’équipe est quand à elle disparate. Autant le chef et l’hôtesse avec qui nous travaillons sont très sympathiques et nous font passer un bon moment. Autant le reste de l’équipe s’efforce de vous ignorer et de vous déconsidérer. Le photographe du bateau réussira à ne pas m’adresser la parole pendant 5 jours alors que l’on dort dans le même dortoir. Il ne m’appellera seulement « cleaning people ».. .Les instructeurs et internes restent sur le bateau pour une ou deux nuits généralement, du coup il y a un va et viens qui selon eux justifie de ne pas nous saluer. Ils entrent dans la cuisine, saluent le chef et l’hôtesse et passent devant nous sans nous remarquer…

Au bilan

8 jours avec Cairns Dive Center semblent bien long. Néanmoins toute expérience est bonne à prendre, le chef m’a d’ailleurs proposé très gentiment une lettre de recommandation au cas où je voulais travailler dans des restaurants (et même sur des bateaux). Ayant par ailleurs discuté avec certains instructeurs, ils ne semblent pas que ce soit l’endroit soit épanouissant pour travailler. A l’image des ses clients la plus part des employés sont des backpackers ne restant pas très longtemps. Ils n’aiment pas vraiment le navire et ne l’entretiennent pas au maximum. Il y a aussi très peu de personnes d’expérience et la qualité générale du voyage en souffre. Une pauvre cliente a fait en même temps que moi 8 jours de croisière et a eu la chance de visiter 3 sites ! Elle a suivi 5 cours de spécialité, qui consistait à lire les livrets et faire les plongées par elle-même avec un autre client. J’ai assisté à un baptême de plongée au cours duquel l’instructeur emmène un premier plongeur à une barre de pallier à 5 mètres sous le bateau, va chercher le second à la surface pour le descendre en laissant seul le premier plongeur (attitude proscrite par toutes les fédérations de plongée, il doit y avoir contact permanent avec l’instructeur).

Au final je déconseille les bénévoles et les plongeurs de mettre un pieds dans ce centre de plongée. Si cet article ne suffit pas à vous convaincre jeter un coup d’œil aux avis donné par les plongeurs expérimentés sur Trip Advisor…

About the author: Antoni Belmas
Instructeur de plongée vagabondant à travers le monde avec l'objectif de trouver son petit coin de Paradis et y ouvrir son propre centre de plongée. Si vous avez un conseil ou besoin d'informations n'hésitez pas à me contacter!
3 Comments
  1. Pingback: Trouver Un job de plongeur à Cairns | La Plongée Sous-Marine

  2. Pingback: Dernière partie du voyage avec Mike Ball | La Plongée Sous-Marine

  3. Chris 23 octobre 2013 at 3 h 00 min

    Waouuw, merci du conseil !

Leave a Comment