Travailler à Cairns : Deuxième partie du voyage!

Je me réveille ce cinquième jour dans la petite baie abritant le resort Lizard Island. C’est la fin du voyage pour certains et le début pour d’autres. Nous naviguerons dorénavant en direction de Cairns à travers la Grande Barrière de Corail et les meilleurs sites possibles.

Pas de plongée ce matin-là mais quelques corvées, débarquement des bagages, nettoyage des chambres, changer les draps et les poubelles, petit coup de propre dans les douches et mettre de l’ordre sur le pont. Cela nous prend bien toute la matinée et nous ne sommes pas mécontent quand le Spoilsport prend le large.

Pour aujourd’hui nous plongeons à nouveau à Snake Pit. Le potentiel de replongée étant considérable tout le monde est heureux d’y repasser. J’y croise même un requin léopard qui échappe à ma Go Pro en panne de batterie. La seconde plongée et la night dive se font à Challenger Bay. Site peu profond et agréable. Beaucoup de carangues rendent cette plongée de nuit presque fatigante.

Le lendemain matin nous arrivons à Cod Hole. Je suis de vigie et ne participe donc pas à cette belle plongée. Nous nous dirigeons ensuite à Acropolis. C’est une patate de corail à fleur d’eau dont il faut une heure sous l’eau pour faire le tour. Un côté est assez pauvre en corail tandis que l’autre est une jungle impénétrable. Probablement le plus beau site de corail que j’ai jamais vu. Un bénitier géant, sur lequel est accroché deux montagnes de corail, se ferme à mon approche : j’ai alors l’impression de me retrouver dans un film d’Indiana Jones quand deux falaises se referment pour écraser notre héro… Une belle tortue ne nous laisse pas nous approcher certainement surpris de voir des plongeurs dans cet endroit si bien protégé…

Pour le reste de l’après midi nous plongeons à Lighthouse Bommie. Ne cherchez pas ici de phare, le site porte son nom pour un pinacle surgissant de 35 mètres de fond. Belle plongée dans laquelle il faut prendre sont temps pour trouver toutes les petites choses. Des bancs de vivaneau jaunes tournent tranquillement autour de nous…On y trouve facilement des pipefishs. C’est aussi un très bon site pour rechercher des baleines de Minke. Malheureusement même avec une mer plate nous n’en voyons toujours pas. Nous sommes en avance dans la saison et personne n’en a encore vu! La plongée de nuit se fait au même endroit et se trouve être très agréable : nous voyons pas moins de 6 tortues!

Nous n’allons pas bien loin le lendemain. Le prochain site s’appelle Steve’s Bommie. Un autre pinacle qui fût nommé ainsi en l’honneur d’un marin mort dans les alentours. Une plaque commémorative est fixé sur le pinacle dans les alentours des 20 m. La particularité de ce site est sa forte concentration de poisson pierre. L’instructeur fait un repérage et dépose des bâtons fluorescent à côté de certains pour être sûr que personne n’y pose sa main. Quand mon tour vient de plonger j’en recherche un sans le trouver près d’un bâton. Il me faudra quelques minutes pour réaliser que cet énorme cailloux est un poisson pierre. Définitivement le plus gros que j’ai depuis longtemps. Je retrouve quelques pipefish et beaucoup d’anémones sur lesquels on peut observer tous les types de poissons d’anémones dont le célèbre poisson clown! J’y vois même une pieuvre, ce qui est plutôt rare pour le coin.

Nous décollons alors pour le prochain site dont je n’ai pas retenu le nom…Belle plongée encore dans laquelle je vois enfin une belle grosse langouste et surtout un beau requin guitare! Pas de Night Dive ce soir, car il s’agissait de la dernière plongée. Nous avons le droit à un BBQ et je suis de service au bar. C’est le dernier jour et je bois donc avec les convives quelques bière bien fraîches! Durant la nuit nous naviguons pour Cairns. C’est ainsi que se termine une semaine de bénévolat haute en couleur.

Un bilan très positif : des nouveaux contacts avec professionnels du secteur, une expérience complète sur un bateau de croisière, etc. Mon prochain bénévolat avec Cairns Dive Center sera-t-il aussi intéressant?

About the author: Antoni Belmas
Instructeur de plongée vagabondant à travers le monde avec l'objectif de trouver son petit coin de Paradis et y ouvrir son propre centre de plongée. Si vous avez un conseil ou besoin d'informations n'hésitez pas à me contacter!

Leave a Comment