«

»

août 06

Travailler à Cairns : bénévole pour Deep Sea Diver Den

Ma troisième et dernière aventure en tant que bénévole se fît quelques jours après avoir fini mon bénévolat avec Cairns Dive Center…Pour tout dire je commençais à être fatigué de faire la vaisselle et regarder les autres instructeurs enseigner. Néanmoins j’y allais avec beaucoup de motivation ayant pu discuter avec un des managers qui m’avaient promis une semaine d’essaie…

Nous prenons donc le bus le matin pour aller sur leur premier bateau : Sea Quest. Un grand catamaran sans voile qui peut contenir jusqu’à 80 passagers. L’accueil des plongeurs/snorkelers est chalereux et surtout efficace : une fois les papiers remplis, ils essaient leur équipement évitant ainsi d’attendre inutilement que tout le monde ai signé les différentes décharges. En 1H30 nous arrivons à Norman Reef, Outter Barrier Reef, d’où l’on me transfère sur le bateau live aboard, le Taka. Il s’agit d’un grand navire, une coque, qui peut héberger 30 passagers. Il est en surface aussi grand que le SeaQuest, on a donc beaucoup d’espace par personne, un agréable pont sous le soleil et un très grand pont réservé aux plongeurs. La cuisine où je vais passer 5 jours est très propre, bien équipé et surtout le lave vaisselle fonctionne ! Les conditions de travail sont donc largement plus agréable que sur le précédent bateau.

Voici le bateau où j'ai passé 5 jours à plonger...

Voici le bateau où j’ai passé 5 jours à plonger…

Il y a néanmoins beaucoup de travail. Avant et après chaque repas, il faut faire la vaisselle plutôt vite si on veut être à l’heure pour plonger. Pendant que les passagers font leur deuxième plongée, je dois aider l’hôtesse à préparer les lits et les chambres pour les prochains occupants. Je dois aussi monter les poubelles dans leur espace de stockage sur le pont supérieur. J’ai ensuite une grosse pause à 17H-19H et je termine à 21H. Pour tout dire je me retrouve à travailler au-même rythme que le reste de l’équipage, je n’ai pas comme sur le précédent bateau la sensation de faire le travail de quelqu’un d’autre. Le couchage se trouve au milieu du bateau sous le salon et même si je n’ai pas de fenêtre la chambre est propre, rangé et les lits confortables. Avec le va-et-vient du bateau je sombre dans le sommeil en quelques instants…

La plongée est quand à elle agréable et de qualité. Le récif est riche en coraux, l’eau n’est pas verte et la visibilité est souvent bonne. Elle est néanmoins très sensible à la météo : un peu trop de vent provoque un effet machine à laver qui secoue les particules et réduit la visibilité à une dizaine de mètre. On navigue entre deux récifs : Norman et Saxon. Norman est le plus important, on y passe toujours la nuit sur un site appelé Playground. Pas vraiment un beau site, mais il s’agit du point le plus protégé des vents et vagues la nuit. D’autres sites comme Plate Top et Caves sont un régal. On y trouve des grands bancs de poissons dans lesquels on s’intègre sans soucis, des murs de plus de 30 mètres de profondeur (un exploit sur la Grande Barrière) et une grand variété de belles petites choses (nudibranches, flatworm…).

Lui c'est Walli, un Napoleon Maori Wrass, roi de Norman Reef et familier comme un labrador avec les plongeurs

Lui c’est Walli, un Napoleon Maori Wrass, roi de Norman Reef, et familier comme un labrador avec les plongeurs

L’équipe rend le travail agréable. Cuisinier et hôtesse partage les tâches de manières équitables et vous donnent toujours un coup de main pour que vous puissiez aller à votre plongée. Normalement vous avez la possibilité de faire 4 trempettes en incluant la plongée de nuit. Bref le ratio travail/plaisir est au beau fixe ! C’est donc un trip que je vous conseille vivement. Ma compagne à fait de son côté le bénévolat à la journée et a aussi beaucoup apprécié. Il y a d’ailleurs moins de travail en échange de deux plongées. Au final ce bénévolat aura payant car il m’aura permis de rencontrer le manager de DSDD et d’obtenir une semaine d’essaie en tant qu’instructeur de plongée! Mais cela je le garde pour un autre post…

  • Un sac sur le dos

    Super comme idée, merci de partager ces plans. Un jour qui sait … J’aimerais beaucoup plonger à la Grande Barrière (c’est sur ma Bucket List !); et travailler en même temps peut être une bonne solution pour joindre les deux bouts. En tout cas, la photo de Walli me donne envie d’y être !

    • lanshark974

      Quand tu y seras n’hésite pas à envoyer un petit comment, je suis sur que j’aurai d’autres bons plans à faire partager pour Cairns (logement, restaurants…) Je parlerai aussi un jour de l’opportunité de devenir instructeur de plongée pour peu d’argent avec Deep Sea Diver Den

      • Un sac sur le dos

        Super ! ça m’a l’air très intéressant, surtout pour devenir divemaster pour pas trop cher … !

  • Pingback: Trouver Un job de plongeur à Cairns | La Plongée Sous-Marine