Top 3 des plongées Extraordinaires en Australie

Toujours en Australie pour encore quelques mois (et si tout se passe bien quelques années), j’ai décidé d’acheter un livre référence là-vas : Dive Australie de Stone Peter. C’est un fanatique de la plongée en Australie qui a quasiment fait le tour de toute la côte (plus de 30 d’expérience, je vous laisse imaginer les distances…) Bref si vous réservez un des vols Ryanair sur Bravofly.fr vous n’oublierez pas de jeter un coup d’œil à mon petit top 3 des plongées les plus extraordinaires d’Australie.

3) Port Lincoln, A la recherche du Grand Requin Blanc

Se retrouver nez à nez avec le plus grand prédateur des fonds marins est le cauchemar de tous les nageurs du dimanche, mais c’est aussi le rêve de bon nombre de plongeurs. Alors bien sûr, beaucoup de plongeurs répondront que c’est barbare d’exciter des requins avec de la nourriture juste pour le plaisir de quelques plongeurs, mais cela reste l’une de rares manières de rencontrer cette bête sans prendre trop de risque. Vous pouvez donc faire des plongées dans une cage à la journée ou bien partir en expédition de plusieurs jours. Malheureusement à près de 500$ la journée, il faudra croiser les doigts pour que le maître des lieux fasse son show, il n’y en effet pas de remboursement en cas de journée bredouille…

Great White Shark

2) Osprey Reef, Le Nord de la Grande Barrière de Corail

Vous aurez peut être entendu que quelques parties de la Grande Barrière de Corail ont souffert des cyclones, d’une pandémie d’étoile de mer ou encore du trop grand nombre de baigneurs. Oubliez tout ça quand on vous parle d’Osprey. C’est un petit récif à près de 100km hors de la barrière de Corail. Isolé de tout et accessible seulement par un nombre limité de bateaux, le mot expédition prendra tout son sens. Si vous rêviez de la vie de marin devant les films de Cousteau, c’est définitivement un trip à faire. Au programme : requins, nudibranches et pélagiques en tout genre. On y accède principalement depuis Cairns avec Mike Ball et Ocean Freedom, seulement lorsque les conditions le permettent. Le récif est en effet en plein océan et rien ne le protège de la colère de Neptune. Le budget est tout aussi conséquent, cependant avec la baisse du tourisme, vous aurez un bon pouvoir de négociation (parfois 50% de réduction). Si vous voulez encore plus sortir de l’ordinaire, vous organiserez votre voyage pour la première pleine lune du mois de Novembre et observerez le très rare phénomène de reproduction du Corail (21 et 22 Novembre cette année)

osprey reef carte

1) S.S.Yongala, l’une des épaves la plus renommée

C’est l’épave la plus fabuleuse et la plus riche d’Australie, mais pour être franc, vous n’y plongez pas pour voir de la ferraille mais bien pour la vie marine que le S.S. Yongala attire. En effet, battu par les vents d’une grand tempête, le S.S. Yongala sombre entre 14 et 28 mètres de fond, rendant ce navire de 110 mètres facilement accessible et bien conservé. Il se trouve dans un couloir de courant charriant une quantité extravagante de nutriments, faisant de l’épave un récif artificiel fabuleusement peuplé. On y trouve de tout et plus gros que n’importe où en Australie. Vous y rencontrerez notamment le Mérou du Queensland qui peut peser jusqu’à 400 kg. J’ai souvent vu revenir des plongeurs se plaignant (avec un grand sourire) que la visibilité est affreuse, il y a bien trop de poissons. Vous pouvez accéder à l’épave depuis Ayr ou Townsville et il est conseillé de réserver à l’avance.

yongala_postcard

About the author: Antoni Belmas
Instructeur de plongée vagabondant à travers le monde avec l'objectif de trouver son petit coin de Paradis et y ouvrir son propre centre de plongée. Si vous avez un conseil ou besoin d'informations n'hésitez pas à me contacter!
One comment
  1. Pingback: On a plongée le S.S. Yongala | La Plongée Sous-Marine

Leave a Comment