Portrait d’un nouveau Divemaster

Aujourd’hui j’ai choisi de vous présenter un ami Divemaster que j’ai rencontré à Utila.  Pour un peu mieux comprendre ce qui amène des plongeurs sur cette île perdue du Honduras, je lui ai posé quelques questions sur son parcours sub-aquatique et sur ses projets dans cette branche! Vous pouvez d’ailleurs suivre ses aventures sur son blog!

 

Peux-tu te présenter? Quel voyage fais-tu? Que faisais-tu avant de voyager?


Gaëtan, 31 ans maintenant, Français mais Breton avant tout, j’ai décollé de France en novembre 2011 pour atterrir au Mexique et parcourir l’amérique centrale et du sud. La durée ? Indéterminée. L’objectif principal étant de me former à la plongée et devenir un professionnel.
Avant de voyager, j’ai exercé 6 années dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, pour des associations et pour le gouvernement. C’était en région parisienne, la ville a eu raison de moi, j’ai tout lâché pour vivre mes passions, la photographie, le voyage et bien sûr la plongée. Trois activités qui se marient parfaitement.

Quand as tu commencé la plongée? (France, CMAS…)


J’ai découvert la plongée suite à plusieurs voyages, notamment en Indonésie. Le snorkeling ayant ses limites, une envie irrésistible m’a poussé à vouloir voir ce qu’il se passait plus bas, là bas dans le bleu. J’ai intégré un club de plongée,  la Tortue Marine. J’y ai passé mon premier niveau CMAS et ai tenté de finaliser mon second niveau avant de partir en voyage, mais les conditions météos étaient telles en octobre que j’ai décollé sans le terminer.
Avec ce même club, j’ai eu l’occasion de passer l’Advanced Open Water lors d’un séjour d’une semaine en Egypte dans le cadre de la croisière Saint John Reef avec Dune.

Avec Gaetan, on a passé pas mal de temps à chasser le Lyonfish, qui envahit les Caraïbes.

Pourquoi es-tu venu sur Utila pour plonger?


Utila… 14 dive shop, près de 100 sites de plongée, mer des Caraïbes, les prix les plus bas pour passer les niveaux, une vie rythmée par les plongées et la fête. Ça fait beaucoup de bonnes raisons.

De quel niveau as-tu commencé et à quel niveau es tu parvenu là-bas?


Je suis arrivé à Utila avec le niveau Rescue que j’avais fait quelques mois aupravant au Belize avec Belize Diving Service, sur l’île de Caye Caulker. Arrivé à Utila, J’ai effectué mon Dive Master avec Parrots Dive Center.

Que penses-tu du Divemaster? Qu’est ce que tu recommanderais aux futurs divemasters?

Le Divemaster est le premier niveau professionnel de l’école PADI. C’est une formation complète qui aborde tant des connaissances techniques (maintenance du matériel) que théoriques (biologie, physiologie…). Cette formation peut se réaliser très rapidement mais pour avoir une vision bien complète de tout ce qu’implique le métier de DM, je préconise au futur candidat de consacrer un minimum de 2 mois pour le réaliser, ensuite comme tout diplôme, il faut le valoriser, ce qui implique d’exercer. De même, selon moi, un minimum de 2 mois est requis pour pouvoir ensuite mieux se vendre auprès des futurs Diveshop.
Autre chose importante, désormais les équipementiers réalisent des prouesses en terme de matériel, à savoir résistant et léger, il est donc possible, même en mode backpacker d’avoir l’ensemble de son équipement (BCD, régulateur, wetsuit, ordinateur, PMT, safety sausage). Je l’ai fait, poids total, moins de 5kg. L’intérêt est que cela permet généralement d’une part d’avoir des réduction a minima de 10% sur les plongées et d’autre part, lorsqu’on est professionnel il est important d’avoir son propre matériel.

Un briefing et à l'eau!

Est-ce que ton divemaster a changé tes projets? Comptes-tu travailler dans la plongée et peut-être devenir instructeur?


Mon DM n’a changé nullement mes projets car c’était le projet initial, désormais je compte exercer encore en tant que DM, au Brésil, où je suis actuellement. Devenir instructeur n’est pas ma priorité actuelle, le métier d’instructeur est profondément différent de celui de DM. Un jour peut être mais pour l’heure être DM me comble.

Quels sont tes sites de plongée favoris?


Mes sites favoris sont nombreux, chaque plongée a un intérêt, petit classement par pays :
Egypte – Umm Kararim : un superbe récif avec de nombreuses grottes et canyons.
France – Bretagne : Becfer – Haie de la Conche, pour les roussettes qui s’y reproduisent et une visibilité étonnante.
Mexique – Puerto Escondido : Punta de Presion – De la vie en veux tu en voilà !
Belize – The Great Blue Hole !! Just the trou bleu !!
Tanzanie – Kizimkazi : Des bancs de barracuda impressionnants.
Honduras – Utila : Stingray Point pour les Seahorses
Brasil – Ilha Grande : L’épave du Pinguino, quelle épave !

About the author: Antoni Belmas
Instructeur de plongée vagabondant à travers le monde avec l'objectif de trouver son petit coin de Paradis et y ouvrir son propre centre de plongée. Si vous avez un conseil ou besoin d'informations n'hésitez pas à me contacter!
2 Comments
  1. Pingback: Le monde de la plongée au Brésil « Au fond… des choses

  2. Pingback: Devenir Instructeur PADI sans se ruiner! | La Plongée Sous-Marine

Leave a Comment