Plongée sous marine : Un nouveau record d’altitude pour l’Autrichien Christian Redl

Quelques jours après son compatriote Felix Baumgartner qui a franchi le mur du son en chute libre, Christian Redl a lui aussi réalisé un exploit qui va au-delà des capacités humaines : Pas un record de profondeur comme on aurait pu le penser ou comme l’a réalisé James Cameron il y a peu. Non, il s’agit au contraire d’un record d’altitude !

Christian Redl s’est en effet aventuré dans les eaux du lac Gokyo, situé au Népal, à 5160 mètres d’altitude. Mis à part peut être le Yeti, pas de risque de rencontre surprise avec des monstres marins inconnus dans conditions. Pour réaliser cet exploit, l’autrichien était seulement équipé d’une combinaison en néoprène. Il est resté deux à trois minutes sans bouteille d’oxygène. Plonger dans les eaux glacées de l’Himalaya, c’est quand même une sacrée performance.

Ce sont les données GPS qui permettent de suivre son périple qui ont révélé l’information. Sur le site du plongeur, on pouvait également lire le simple message « Mission accomplie ». Personnellement, ce qui me marque dans cet exploit c’est la capacité à aller chercher une expérience dans un lieu à priori propice à d’autres sports. Le Népal est surtout connu pour ces chaines montagneuses qui permettent de magnifiques treks ou expéditions d’escalade mythiques.

Plongée sous marine

Les eaux des lacs Gokyo sont situées entre 4700 et 5160 mètres d’altitudes. Christian Redl a donc choisi le point culminant de cette zone pour établir ce record qu’il parait difficile à battre. Existe-t-il seulement des lacs plus haut que celui-ci ?

Aventures à travers le monde : vers l’infini et au-delà

Pour la plongée, les aventuriers à la recherche de nouvelles expériences ont généralement tendance à s’orienter, et c’est tout naturel, vers les fonds marins, ou pour les expériences un peu plus extrêmes, vers l’antarctique.

Je ne sais pas vous, mais je suis de plus en plus fasciné par ces hommes qui cherchent par-dessus tout à s’élever, à dépasser leur condition de simple être humain pour vivre de telles expériences. Mes voyages me permettent de faire des rencontres fabuleuses et de profiter de la vie, c’est déjà fabuleux. Mais je n’ai pas encore eu l’opportunité de vivre des expériences aussi extrêmes.

Qui sait, le prochain exploit dont je vous parlerais sur ce blog sera peut être celui d’un petit français ayant décidé de se surpasser ? Si vous avez des idées de challenge que je pourrais relever, n’hésitez pas à me les proposer en commentaires. Peut être que vous réveillerez définitivement l’aventurier qui est en moi !

About the author: Antoni Belmas
Instructeur de plongée vagabondant à travers le monde avec l'objectif de trouver son petit coin de Paradis et y ouvrir son propre centre de plongée. Si vous avez un conseil ou besoin d'informations n'hésitez pas à me contacter!

Leave a Comment