Les Bay Islands, la plongée au Honduras

Les Bay Islands ont sur moi un grand pouvoir nostalgique. C’est l’endroit où j’ai le plus progressé en plongée, j’y ai rencontré de nombreux professionnels qui ont aidé à façonner mes méthodes d’instructions et j’y ai aussi passé quelques une des mes plus belles heures immergées. Les Bay Islands constituées de Cayos Cochinos, Utila, Roatan et Guanaja (dont je ne parlerais pas) offrent le meilleur de la plongée dans les Caraïbes.

Carte des Bay Islands

Votre premier choix sera celui de l’île que vous souhaitez découvrir. Roatan, la plus grande, la plus habitée et développée offre un large panel de plongée. Des très profondes plongées sur épaves aux fantastiques plongées en dérive, vous ne louperez pas non plus la rencontre avec un banc de requin. L’offre de logement sur l’île est importante : des hostels peu cher pullulent et côtoient des Resort 5 Stars! Le nombre de bouées et de centres de plongée est presque incalculable.

Cayos Cochinos est la plus petite des trois, la moins habitée et surtout la plus isolée. Elle fait partie d’un parc marin protégé et offre quelques perles de la plongée sous marine, dont une montagne corallienne immergée qui vous laissera rêveur. A une heure en bateau de Roatan, elle offre peu de possibilité de logement et les prix y seront plus élevés. Par contre, son côté typique séduira les plus aventureux. Manger du poisson frais et grillé sur la petite île de sable peuplé de descendants de Garifunas n’a pas d’égal pour vous plonger au cœur des Caraïbes… Il est assez facile d’y aller pour la journée depuis Roatan, mais c’est beaucoup plus compliqué depuis Utila.

Cette dernière est ma favorite. La plongée est devenue l’activité principale. Les 3 rues du villages hébergent les nombreux Dive Shop de l’île et les bars aux ambiances de Pirates. L’île ne serait rien sans ses personnages historiques et contemporains ! Demandez à tous les locaux de vous parler de Dr John…C’est un endroit dont on revient changé…si on en revient. Peuplé de backpackers du monde entier, l’île agit comme un trous noir intemporel. La première fois qu’on y pose les pieds on se dit que l’on restera là pour 1 semaine maximum le temps de passer son Open Water, six mois plus tard on se dit que l’on partira quand on aura vu son premier requin baleine, un an plus tard on se dit que l’on aimerai bien passer quelques jours de plus pour devenir Tec Diver. La plongée sans être la plus extraordinaire est variée et pleine de surprises. Le Nord de l’île se trouve sur une faille océanique, offrant un tombant de plusieurs centaines de mètres discernables grâce aux somptueuses visibilités de l’île. Si vous y allez, prenez le temps de choisir le Diveshop à l’ambiance qui vous convient et soyez près à y demeurer pour un long moment…

Visionnez cette vidéo qui vous immerge parfaitement dans l’univers de l’île.

About the author: Antoni Belmas
Instructeur de plongée vagabondant à travers le monde avec l'objectif de trouver son petit coin de Paradis et y ouvrir son propre centre de plongée. Si vous avez un conseil ou besoin d'informations n'hésitez pas à me contacter!

Leave a Comment