Des infos sur le Festival Mondial de l’Image Sous-Marine

Le mercredi 31 octobre 2012, s’ouvrira le trente-neuvième Festival Mondial de l’Image Sous-Marine au Parc Chanot à Marseille. Cet évènement qui s’achèvera le 4 novembre est le plus important rendez-vous de l’année et tend à s’imposer comme un festival incontournable dans tous les milieux artistiques. Ouvert à tous les publics, il se fait un honneur de rassembler des personnes très différentes, allant du professionnel des mondes sous-marins aux grands photographes en passant par les passionnés de plongée et, tout simplement, les amateurs de belles images.
Cette année, le Festival tente le pari du renouveau avec l’arrêt de son fondateur Daniel Mercier qui passe les rênes à d’autres passionnés tels que Rémy Attuyt qui devient directeur, ou Philippe Vallette, le nouveau président. Daniel Mercier assistera tout de même à cette manifestation si chère à son coeur en tant que président d’honneur. On retrouve une autre nouveauté de cette trente-neuvième édition dans la notion d’échange et de partage qui prend de plus en plus d’importance. Cela se traduit notamment par l’organisation de diverses conférences sur le monde marin, tout au long des cinq journées.

Malgré tous ces changements, la principale vocation du festival reste la même : faire découvrir le monde de la plongée sous-marine aux non-initiés et, heureusement, l’esprit de convivialité demeure égal à lui même.

Un requin au coucher de soleil

Durant ces cinq jours, sont exposées et diffusées des centaines d’oeuvres différentes en rapport avec la plongée sous-marine. Photographies, films, morceaux de musique, livres et sites web sont en libre consultation et permettent au grand public une immersion toute en douceur dans ces eaux inconnues et pourtant si magnifiques que sont les fonds sous-marins. Des baptêmes de plongée dans la baie marseillaise sont même proposés à ceux le désirant pour une découverte encore plus complète.
Les visiteurs risquent fort d’être nombreux pour cette édition, le thème choisi étant les îles. Libre cours à l’imagination des metteurs en scène, compositeurs et écrivain ainsi qu’au talent des photographes pour faire rêver leur public dans des eaux turquoises peuplées de bancs de poissons multicolores. Malte, Caraïbes, îles Canaries ou encore petites îles paradisiaques et désertes, quelle que soit l’endroit sur lequel se portera le choix du plongeur, le dépaysement est de mise.

Comme chaque année depuis sa création en 1774, toutes les oeuvres présentées au public pendant le festival participent à un concours dans cinq catégories différentes : les photographies prises durant des séances de plongée sous-marine, les films sur les fonds marins, les livres se rapportant au thème, les sites web sur la plongée sous-marine et la musique. Cette dernière catégorie est beaucoup plus libre car elle appelle vraiment aux sentiments et au ressenti personnel de chacun. Trente prix et récompenses seront décernées à la fin du festival et donneront lieu aux plus belles dotations, d’une valeur totale de 25000 euros.
Pour participer, il suffit de remplir le bulletin d’inscription téléchargeable sur la page du site officielle du festival, d’indiquer la catégorie dans laquelle l’on souhaite concourir puis d’envoyer l’oeuvre en question. Rien de plus simple et une bonne façon de se composer une panoplie de fans et de clients pour ceux qui aimeraient faire de leur passion leur métier, ou simplement la possibilité de savoir ce que valent leurs travaux pour les amateurs.

About the author: Antoni Belmas
Instructeur de plongée vagabondant à travers le monde avec l'objectif de trouver son petit coin de Paradis et y ouvrir son propre centre de plongée. Si vous avez un conseil ou besoin d'informations n'hésitez pas à me contacter!

Leave a Comment