Comment devenir instructeur de plongée sur la Grande Barrière de Corail?

Certains l’auront compris au travers de mes divers commentaires et derniers articles, ma recherche d’un emploi en tant qu’instructeur de plongée à Cairns a abouti. Depuis début juillet je travaille pour Deep Sea Diver Den et je forme tous les jeudi de nouveaux Open Water!

Cela s’est passé très vite après ma semaine de bénévolat sur le Taka. J’ai eu la chance de rencontrer le responsable des ressources humaines du centre de plongée (oui, c’est un grand centre de plongée ils ont un RH) qui m’a donné la chance de faire un Team Teach. C’est à dire 4 jours de cours avec un autre instructeur pour apprendre le fonctionnement du bateau et prouver que je serai un bon instructeur.

J’ai donc suivi Andy, un écossais installé en Australie depuis un paquet d’année, qui a été d’une grande aide tout le long. Et apparemment mon profil convenait car après une semaine Tobi, le RH, me contactait pour me proposer de faire la rotation des cours Open Water !

Je vous parlerai bien sûr de la réalité du travail dans un tel centre de plongée qui est totalement différente de mon expérience passée avec Parrots Dive Center à Utila. Mais aujourd’hui je vais vous donner quelques conseils qui m’ont permis de décrocher ce job.

  • Tâter le terrain lors de la rentrée des bateaux au port : Tous les soirs vers 4-5H les bateaux rentrent au port. C’est l’occasion de demander à l’équipage si il pense qu’il y aurait des places pour un nouvel instructeur. Les gens sont souvent aimables et vous donneront quelques conseils utiles et dans le meilleur des cas, ils vous donneront le numéro du responsable du club.

  • Cibler les centres qui vous intéressent et préparer un CV adéquate : Après avoir discuté avec les instructeurs sur le port, préparer votre CV selon ce que l’on vous a dit. Si il recherche un instructeur pour des baptêmes, mettez votre expérience en avant. Vous être francophone et c’est aussi un grand avantage comparé aux nombreux anglophones qui ne parlent qu’une langue majoritairement…

  • Faites du bénévolat : Pour deux raisons : vous ne connaissez pas les sites de plongée et vous n’avez probablement jamais mis les pieds sur un bateau aussi grand. C’est le meilleur moyen d’obtenir gratuitement de l’expérience et de prouver que vous en voulez. Vous marquez des points en montrant que vous n’êtes pas juste de passage. Plus important vous saurez si vous avez vraiment envie de travailler pour eux.

  • Harceler vos contacts : le mot est peut-être fort. Mais vous devez trouver le juste milieu et appeler assez souvent vos contacts. Les RH des ces Dive Shops reçoivent facilement 15 CV par semaine ! Après plusieurs semaines à Deep Sea Diver Den, j’ai appris que pour être employé ici, il faut être au bon endroit au bon moment.

  • Arriver à la bonne saison : Oubliez Février, Mars, Avril, Mai, la plus part des bateaux seront vides et ce ne sera pas l’objectif premier des RH de recruter. Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre sont les mois chauds en activité qui augmenteront vos chances d’attirer l’attention ! Arrivez peut-être un peu au début de cette saison pour maximiser vos offres d’emploi.

Voilà les quatre lignes directrices qui m’ont permis de trouver ce job. Ce n’est certainement pas l’unique façon de faire, mais cela semble efficace si on s’en tient à mon exemple !

About the author: Antoni Belmas
Instructeur de plongée vagabondant à travers le monde avec l'objectif de trouver son petit coin de Paradis et y ouvrir son propre centre de plongée. Si vous avez un conseil ou besoin d'informations n'hésitez pas à me contacter!

Leave a Comment